3 agences à votre service :  Agence d’Arras | Agence d’Amiens | Agence de Lille

T.  03 21 21 11 47

retour

24 janvier 2018, 18:32 | source : la montagne

Un boucher de Brive reconnaît avoir mis le feu à son commerce qui périclitait

L'incendie d'une boucherie de Brive en octobre dernier était bien d'origine criminelle. A l'issue d'une minutieuse enquête de police, le commerçant a reconnu avoir mis lui-même volontairement le feu à sa boutique suite à des difficultés financières.

Située à l’angle de l’avenue Gambetta et de la rue Labrunie, la boucherie affichait sur sa vitrine « fermeture pour cause de sinistre » à la suite d'un incendie depuis le 14 octobre 2017.

 

Selon les premières déclarations du boucher aux policiers, le feu aurait été d'origine criminelle, l'homme affirmant que quelqu'un lui en voulait.

 

Au fil de leurs investigations, les enquêteurs allaient mettre à mal cette hypothèse et porter leurs soupçons sur le boucher lui-même en relevant plusieurs incohérences dans ses déclarations et son emploi du temps.

 

Les policiers relèvent plusieurs incohérences

Placé en garde à vue, le commerçant a reconnu avoir provoqué lui-même volontairement l'incendie en mettant le feu à une poubelle à l’extérieur du commerce puis en introduisant par un trou qu’il avait pratiqué dans la vitrine du papier journal imbibé d’essence .

 

Installé depuis deux ans et demi, le boucher, âgé de 35 ans, faisait face à des difficultés financières, la clientèle n’étant pas au rendez-vous. A bout et voulant repartir de zéro, l’homme n’aurait rien trouvé de mieux que de mettre le feu à sa boucherie pour provoquer la fermeture de son commerce.

 

L'artisan sera jugé le 1er mars devant le tribunal de grande instance de Brive pour destruction volontaire et escroquerie à l’assurance.

retour

Michaël HECQUET, Enquêteur de Droit Privé diplômé d'Etat. (Licence Professionnelle sécurité des personnes et des biens, spécialité enquête privée délivrée par l'Université Panthéon Assas Paris 2) ;

 

Enquêteur de droit privé, autorisé à exercer cette activité par, agrément du CNAPS N° AGD-062-2112-07-22-20130339519, conformément à la loi n°83-629 du 12 juillet 1983 modifiée successivement par les lois n°2003-239 du 18 mars 2003, n°2006-64 du 23 janvier 2006, n°2007-297 du 3 mars 2007;

 

Enquêteur d'assurances détenteur du certificat ALFA/AFNOR compétences délivré par AFNOR compétences.