Escroquerie à l’assurance en Normandie: Peines de prison!

Deux hommes ont été condamnés par le tribunal d’Alençon, jeudi 16 juin. L’un avait arnaqué son assurance, l’autre trafiqué une moto.

Toute la supercherie a été découverte lorsque la moto a été déclarée comme « épave » à la suite d’un accident.

Ces magouilles ont été mises en lumière en octobre 2020 lorsqu’un motard a subi un accident avec son deux-roues, une Kawasaki Z1000. Fortement endommagée par le choc, elle a été déclarée comme « épave ».

C’est alors que la victime a appris que l’engin, acheté plusieurs mois auparavant, comportait un numéro de série inexistant.

Pour tout comprendre, il faut remonter en mai 2017. Un patron d’entreprise normand, était en proie à des soucis financiers. Pour se faire un peu d’argent, il a alors monté avec son associé un stratagème d’arnaque à l’assurance.

Leur plan : cacher la moto de l’entrepreneur et faire croire qu’elle avait été volée.

Avec cette combine, les escrocs ont touché près de 6100 € de la part de la compagnie d’assurance.

Ils se sont ensuite débarrassés de la moto en la vendant, quelques mois plus tard, à une tierce personne, sans la carte grise.

Pour la remettre en circulation », l’acheteur de 32 ans a acheté une carte grise repérée sur « Leboncoin ».

Il  a également « effacé » et modifié le numéro de série qui figurait sur la moto.

L’escroc et l’acheteur ont été reconnus coupables des faits qui leur été reprochés.

Ils ont été respectivement condamnés à 2 et 4 mois avec sursis.

CERIPE, cabinet d’enquêtes privées, spécialisé dans la lutte contre la fraude.

A voir aussi :