Le fraudeur, déclare un faux vol de son IPhone.

Le fraudeur, déclare un faux vol de son IPhone.

Dans la région de Toulouse, en octobre dernier, un trentenaire dépose plainte en Gendarmerie en octobre dernier.

Il déclare avoir été agressé et sous la violence des faits, avoir dû céder son IPhone 10 au malfrat.

Les faits s’étant déroulés en zone « police », les Gendarmes transmettent la procédure au commissariat compétent.

La « victime » ne pensait pas tomber sur un enquêteur aussi consciencieux, qui a réquisitionner les images de vidéoprotection de la zone de l’agression.

Le visionnage des images a pu démontrer l’absence d’agression sur les lieux, aux date et heure indiquées par la plaignant.

L’analyse de la téléphonie a même permis d’établir que le téléphone en question, ne se trouvait pas dans la zone.

Une escroquerie à l’assurance.

Convoqué début novembre par les enquêteurs de la Police Nationale, n’a pu que reconnaître la tentative d’escroquerie à l’assurance.

Il avait en réalité cassé son téléphone et voulait se faire rembourser par son assurance en effectuant une fausse déclaration de vol.

Les faits d’escroquerie sont passibles de 5 ans de prison et 375 000 € d’amende. (Article 313-1 et suivants du Code Pénal).

Par ailleurs, les sanctions auxquelles s’exposent celles et ceux qui se rendent coupables du délit de « dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative entraînant des recherches inutiles », sont de 6 mois d’emprisonnement et 7.500 € d’amende. (Article 434-26 du Code Pénal)

Détective privé à Lille, Arras et Amiens, le cabinet CERIPE est spécialisé dans les investigations anti-fraude depuis 15 ans.

CERIPE, c’est une équipe d’enquêteurs spécialisés et expérimentés dans les enquêtes anti-fraude.

A voir aussi :